Toucan’s Jungle est né du désir d’évasion, de voyage d’une cliente, tout en restant chez elle! 

Les sujets à respecter étaient: le palmier, le toucan, et le flamand rose. 

Après avoir réalisé des croquis selon mes inspirations il restait à déterminer la taille du support pour le tableau. Triptique de cadre sous-verre ou grande toile sur chassis. 

 

Le choix s’est finalement porté sur une grande toile, d’une dimension de 1m x 1m. Un vrai défi tant sur le plan technique qu’artistique! Mais je suis vraiment enthousiaste de le relever!

Je vous présente les différentes phases de la préparation de ce tableau.

 

Préparation du fond de la toile. 

Mon choix s’est porté sur un papier Lokta de Lamali, un coup de coeur trouvé au magasin la Feuille d’or de Vevey. Ce papier a une texture fibreuse et les couleurs sont éclatantes! Une face est légèrement décolorée car séchée au soleil, et l’autre est éclatante et rayonnante. Cela apporte des nuances de coloris tout en restant dans les mêmes tonalités. 

Ce papier est fabriqué de manière artisanale au Népal, en respectant mes principes éthiques envers l’humain! C’était parfait pour mon projet!

Je commence donc à découper, déchirer, ces grandes feuilles pour voir leur comportement et j’assemble les couleurs, pour réaliser mon fond sur toile. j’encolle la toile et je maroufle un peu le lokta.  Ce papier se prête vraiment bien à cet exercice, il est facile à travailler et les couleurs sont vraiment belles. Je réaliserais plus tard une couche de finition à la colle pour apporter une texture régulière à l’ensemble, un fini satiné, et une plus grande solidité.

Je prépare ensuite les différents fonds. Ici le toucan dans un papier Canson noir, jaune et rouge. Chaque partie est découpée au cutter, je les superpose lors du collage sur la toile.

je réalise aussi le fond de la fleur d’hibiscus en Canson Fushia, des palmiers dans des verts différents. J’utilise des canson Vivaldi de 240 gr, et 185 gr ainsi que d’autre feuille en stock toujours de ces grammages ou encore plus épais. cela va rigidifier le fond de la toile lors du collage et faciliter le collage des bandes car ce papier est lisse et mon support sera bien droit.

Voici le projet de la toile avant le quilling. je cherche le bon positionnement de chaque élément avant son collage.

Le reste du tableau sera réalisé en quilling, mais ce sera le sujet d’un autre article! 

Merci de votre lecture!